Les Objets ont-ils un genre ?

Les recherches menées sur la culture matérielle ont depuis une vingtaine d’années largement interrogé les usages sociaux des objets, en étudiant leur dimension économique, religieuse, politique ou symbolique. Pourtant, et de façon assez paradoxale si l’on songe à la façon dont s’est déployé le champ des Gender Studies depuis les années 1970, la question de savoir si les objets ont un genre n’a jamais été posée en tant que telle, pas plus que celle de savoir ce que le genre faisait aux objets. C’est précisément sur ces questions que se sont penchés les auteurs de cet ouvrage, qui ont souhaité interroger la production sociale des identités sexuées en partant de la culture matérielle. Ouvrage interdisciplinaire, Les objets ont-ils un genre ? rassemble ainsi les contributions d’anthropologues, d’ethnologues, de sociologues et de conservateurs de musées qui se sont appuyés sur l’étude d’un ou d’une série d’objets (outils, vêtements, bijoux, ustensiles) pour examiner comment et dans quelle mesure ces artefacts participaient à la construction des identités sexuées. Cet ouvrage invite à cet égard à l’exploration des multiples interactions entre culture matérielle et construction du genre, et ce, dans les configurations sociales et culturelles contemporaines extrêmement diverses mais toujours directement mises en lumière par la fabrication et l’usage de ces objets.

Élisabeth Anstett est anthropologue, chargée de recherche au CNRS et membre de l’IRIS (Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux). Marie-Luce Gélard est anthropologue, maître de conférences à l’université Paris- Descartes et membre du CANTHEL (Centre d’anthropologie culturelle).

Comment l’égalité vient aux femmes

Vient de paraître
Barret-Ducrocq, Françoise, Florence Binard et Guyonne Leduc, dir. Comment l’égalité vient aux femmes. Politique, droits et syndicalisme en Grande-Bretagne, aux États-Unis et en France.
Paris : L’Harmattan, ” Des idées et des femmes “, 2012. 253 pp.

Entretien avec Claudie Baudino Entretien avec Claudie Baudino.

PREMIÈRE PARTIE
LA LONGUE ROUTE VERS L’ÉGALITÉ

” Frontières et droits de vote féminin “, Manda Green (Paris-Est Créteil Val-de-Marne)
” Quel horizon pour l’égalité des femmes aux États-Unis. Women’s Equality : An Unfinished Agenda “, Fatma Ramdani (Paris 13)
” Des magistrates chez les magistrats: Quel horizon pour les femmes juges ? “, Alexandrine Guyard-Nedelec (Cergy-Pontoise)

DEUXIÈME PARTIE
LE CHEMIN DE LA PARITÉ
” ‘La Blanche et le Noir’ : Enjeux symboliques et politiques des primaires à l’élection présidentielle américaine de 2008 “, Catherine Pouzoulet (Lille 3)
” Quel horizon pour les femmes en politique dans la Grande-Bretagne du XXe et du XXIe siècles ? “, Karine Rivière-De Franco (Orléans)
” Quelle place pour les femmes dans le Parlement écossais ? “, Élisabeth Mège-Revil (Lyon 2)

TROISIÈME PARTIE
LA VOIE DES SYNDICATS
” ‘Only working for pin money ?’ Marginalisation et politisa­tion des femmes dans le mouvement syndical britannique des années 1970 “, Marc Lenormand (Lyon 2)
” Militantes syndicales face à l’égalité interne et externe : Le Cas de la fédération CGT de la santé et de l’action sociale “, Yannick Le Quentrec (Toulouse 2)
Conclusion: ” Le Sexisme dans la grammaire anglaise : La Re­pri­se des pronoms indéfinis et des épicènes “, Asiyat Mustafaeva (Paris 4)

L’évolution de la condition féminine en Grande-Bretagne à travers les textes juridiques fondamentaux de 1830 à 1975, Neil Davie

Entre 1830 et 1975, le statut social, économique et politique des femmes, en Grande-Bretagne comme ailleurs, s’est profondément transformé. Des avancées, certes réelles, furent gagnées par les femmes britanniques, mais au prix d’innombrables revers, déceptions et faux départs.

Présentées et traduites ici pour la première fois en français, les quatorze lois fondamentales qui ont été choisies retracent les grandes tendances de l’évolution de la condition féminine outre-Manche. Loin de s’en tenir au texte seul, l’auteur s’attache à rappeler les circonstances historiques qui entourent le vote de chaque loi, de leur conception intellectuelle à leur mise en pratique par l’État, sans oublier d’inclure et c’est là l’une des originalités de l’approche de Neil Davie, les réactions souvent conflictuelles qu’elles ont suscitées de la part des intéressées. Cette étude permet aux lecteurs et aux lectrices d’explorer ce que le législateur a voulu permettre et interdire aux femmes. Le texte juridique apparaît ainsi comme un outil précieux d’analyse pour cerner les mentalités et interroger le rôle et le statut des femmes durant cette période.
L’ouvrage s’adresse aux juristes, aux spécialistes de l’histoire et de la civilisation britannique comme de l’histoire des femmes et de l’étude du genre, mais également à tous ceux et à toutes celles qui s’intéressent aux droits des femmes en général.
ENS ÉDITIONS, Coll. Les fondamentaux du féminisme anglo-saxon
Mai 2011 – 224 pages – Relié – 14 x 22
ISBN 978-2-84788-242-1
23 euros 
Commande en ligne au Comptoir des presses d’universités

EHRC Research reports

(excerpts from the Sept. 2011 newsletter)
Monitoring equality: developing a gender identity question by Meela Balarajan, Michelle Gray and Martin Mitchell of National Centre for Social Research (Research Report no. 75)
This report develops new gender identity questions that can be used by public bodies when carrying out equality monitoring as required by the Public Sector Equality Duty. Draft questions were first discussed in focus groups of transgender and non-transgender people and then cognitively tested to ensure that they would be understood and answered by people who are transgender and non-transgender. The report presents the recommended questions and also outlines the assurances that are required if they are to be effective and the caveats to their use.

The EHRC has also published a guide, Collecting information on gender identity, which aims to help public authorities subject to the equality duty, and those thinking about or currently monitoring gender identity, to do so using an acceptable and methodologically robust approach. The guide, which draws on the above research report, discusses the information required under the equality duty, considers the purpose and value of monitoring, and outlines the recommended questions and how these should be asked. The guide is available at:
http://www.equalityhumanrights.com/uploaded_files/EqualityAct/PSED/collecting_info_gender_id.pdf

Trans research review by Martin Mitchell and Charlie Howarth of National Centre for Social Research (Research Report no. 27, 2009)

This report highlights what is known about the inequalities and high levels of discrimination and prejudice trans people face as citizens in areas of life including: housing; education; crime; economic status and employment; health and social care; media, leisure and sport; family life and relationships and community participation. No major government or administrative surveys have collected data on trans people to date. The review suggests that existing legislation does not adequately protect all trans people and that trans people appear to be absent from most major government policies and programmes.
Sex and Power 2011 by Equality and Human Rights Commission
This report measures and comments on the number of women in positions of power or influence in Britain in 2010/11. Data are presented for 27 occupation categories in four broad categories (politics, business, media and culture and public and voluntary sectors). Comparative data are presented for each of the years 2003 to 2006 and for 2007-08, the last time that this report was produced. In 17 out of 27 categories, women’s representation has increased since 2007-08, but in the remaining 10 categories, it has fallen. The report is available at:
http://www.equalityhumanrights.com/key-projects/sexandpower/
All EHRC research reports unless stated can be downloaded from:

If you experience any difficulty in downloading these, please contact Research@equalityhumanrights.com and they will send you the relevant PDFs. They also have a limited number of printed copies of some (though not all) of the reports.