Genre et jeux d’échelles : du local au transnational

Lundi 17 et mardi 18 juin 2019 – Salle D035 à la Maison de la Recherche, 28 rue Serpente, Paris 6e.

Atelier du Centre d’Histoire du xixe siècle organisé par Fabrice Bensimon, Jeanne Moisand, Clyde Plumauzille et Mathilde Rossigneux-Méheust

https://www.pantheonsorbonne.fr/fileadmin/CRHXIX/Jeanneprogramme.pdf

Lundi 17 juin

9h30 : Introduction

  • 9h45-13h : Imaginaires transnationaux du genre

Présidence : Isabelle Matamoros (Labex EHNE – Sorbonne Université)

Dominique Kalifa (Centre d’histoire du xixe siècle, Paris 1 Panthéon-Sorbonne) : Les relations genrées dans la rue et les terrasses parisiennes au second XIXe siècle.

Mathieu Marly (Labex EHNE) : Seigneurs et guerriers. Hégémonie et hybridation masculine dans les armées coloniales au Maroc (années 1900-1920)

Teresa Segura-Garcia (Universitat Pompeu Fabra) & Jeanne Moisand (Centre d’histoire du xixe siècle, Paris 1 Panthéon-Sorbonne) : Consommation et domination sexuelle et raciale : des boîtes à cigare entre La Havane et Londres (années 1860)

11h30 : pause café

Présidence : Hélène Blais (IHMC -Ecole normale supérieure)

Cédric Maurin (Centre d’histoire du xixe siècle, Sorbonne Université) : La loi Roussel du 23 décembre 1874 : contexte international, législation nationale et application locale d’une politique de l’intime

Pauline Mortas (Centre d’histoire du xixe siècle, Paris 1 Panthéon-Sorbonne) : De la pharmacie du coin au spécialiste international : stratégies thérapeutiques des individus confrontés à des problèmes sexuels (années 1850-années 1930) 

13h-14h : pause déjeuner

  • 14h-17h15 : Femmes et hommes en mouvement 

Présidence : Rebecca Rogers (Université de Paris)

Catherine Mayeur-Jaouen (Centre d’histoire du xixe siècle, Sorbonne Université) : « Rôles genrés au pèlerinage de Tanta (Egypte) : l’islam local et global à l’heure coloniale et post-coloniale (1863-1969) »

Adelaïde Marine-Goujeon (Centre d’histoire du xixe siècle, Sorbonne Université) : La mobilité des femmes Blanches créoles de la Martinique au XIXe siècle, au cœur des familles en archipel.

Claire-Lise Gaillard (Centre d’histoire du xixe siècle, Paris 1 Panthéon-Sorbonne) : L’escroquerie au mariage à l’épreuve du transnational à la fin du XIXe siècle (France – Grande-Bretagne)

15h45 : pause café

Présidence : Caroline Fayolle (Université de Montpellier)

Théo Millot (Centre d’histoire du xixe siècle, Paris 1 Panthéon-Sorbonne) : Proxénétisme transnational, prostitutions municipales : quand les mobilités renforcent les inégalités de genre

Marie Goupil (Centre d’histoire du xixe siècle, Paris 1 Panthéon-Sorbonne) : Au-delà des barrières : les tournées de chanteuses réalistes dans et hors de France, 1900-1960

Mardi 18 juin 2019

  • 9h45-12h15 : Réseaux et disciplines transnationales :

Présidence : Romy Sanchez (Lille – CNRS-IRHIS)

Elsa Génard (Centre d’histoire du xixe siècle, Paris 1 Panthéon-Sorbonne) & Mathilde Rossigneux (LARHRA, Lyon 2) : Genre et enfermement des populations, du local au transnational (panorama historiographique)

Albert Garcia-Balañà (Universitat Pompeu Fabra) : Colonial Wars and Enemy Women: Polavieja’s war “on families” in Cuba and the Philippines (1879-1897)

11h : pause café

Présidence : Delphine Diaz (Université de Reims)

Victoria Afanasyeva (Centre d’histoire du xixe siècle – ISOR, Paris 1 Panthéon-Sorbonne) : Le développement du mouvement antialcoolique en France et le réseau transnational des femmes militantes (1889-1914)

Inès Anrich (Centre d’histoire du xixe siècle, Paris 1 Panthéon-Sorbonne) : Les oppositions aux vocations religieuses des femmes : jeux d’échelles et comparaison (France et Espagne, 1830-1910)

12h15-13h30 : pause déjeuner

  • 13h30-16h15 : Genre et travail

Présidence : Nancy Green (CRH-EHESS)

Nassima Mekaoui-Chebout (CRH-EHESS), Clyde Plumauzille (CRM – Sorbonne Université) et Violaine Tisseau (IMAF-Aix – CNRS) : Domesticités : circulations transnationales et impériales (panorama historiographique)

Léa Leboissetier (LARHA – ENS de Lyon / Centre d’histoire du xixe siècle, Sorbonne Université) : Mobilité et genre au prisme des OnionJohnnies, colporteurs bretons en Grande-Bretagne (années 1890 – années 1970)

14h45 : pause café

Présidence : Manuela Martini  (Université Lyon II – Louis Lumière)

Anh-Dao Bui Tran (Centre d’histoire du xixe siècle, Sorbonne Université) : Les ouvriers du Pont Victoria (Montréal) : jeux de pouvoir et virilité

Fabrice Bensimon (Centre d’histoire du xixe siècle, Sorbonne Université) : Le genre de la dentelle à l’épreuve des migrations (France-Grande-Bretagne, 1810-1860)

16h15 : conclusions du colloque

Inscriptions : crhxixe@univ-paris1.fr


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.