JE Résistance des femmes au féminisme aux Etats-Unis

Journée d’étude sur les résistances des femmes au féminisme aux Etats-Unis, organisée par Claire Sorin (LERMA).

Samedi 23 mars 2019, 9h-16h. Bâtiment multimedia, Salle Colloques 1, Aix-Marseille Université

Hélène Quanquin (Université de Lille) : « Catharine Beecher’s An Essay on Slavery and Abolitionism, with
Reference to the Duty of American Females (1837), or Resisting Women’s Rights in the Age of Abolitionism »
Claire Sorin (AMU) : « A Woman Speaks against Suffrage : The Debate over Women’s Rights in Brother Jonathan, 1843 »
Claire Delahaye (Université Paris Est/Marne la Vallée) : « Challenging White-Centered Feminism: Anna Julia Cooper’s « Woman versus the Indian  »
Cécile Coquet-Mokoko (Université de Tours) : « Black Feminism : a Form of Resistance to Feminism ? »
Annie Kelly (University of East Anglia) : « All Women are like that : the Tricky Performance of Womanhood in the Digital Antifeminist Sphere »

Plus d’infos sur le carnet Hypothèses Women & the F-word

CFP: Homosexualités et résistances en Grande-Bretagne

Journée d’étude : Homosexualités et résistances en Grande-Bretagne

Co-organisée par John Mullen (Université de Rouen) et Florence Binard (Université Paris Diderot)

Lieu : Université Paris Diderot

Le lundi 18 mars 2019

L’objet de cette JE sera d’étudier, dans une perspective historique, comment se sont construites les résistances aux stigmatisations sociales et aux politiques à l’encontre des homosexuel-les en Grande-Bretagne depuis la fin du dix-neuvième siècle.

Un intérêt particulier sera porté à la diversité des lieux de résistance (partis politiques, syndicats, associations etc.), aux multiples moyens employés par les acteurs/trices de ces luttes (articles, essais, manifestations, lobbying, ouvrages de fiction, chansons etc.) ainsi qu’aux différents points de vue – parfois contradictoires, voire antagonistes – des défenseur-e-s de la « cause homosexuelle ». Les propositions de communication, en français ou en anglais, d’environ 150 mots, accompagnées d’une courte bio-bibliographie, sont à envoyer au plus tard le 5 novembre à Florence Binard : florence.binard@eila.univ-paris-diderot.fr et à John Mullen : john.mullen@univ-rouen.fr.

ESSE Gender Studies Network – Board statement in support of colleagues in Hungary and Turkey

ESSE Gender Studies Network, ESSE General Assembly, Brno 2018.

In its meeting the Gender Studies Network discussed the threatening situation our colleagues in Hungary and Turkey are facing and, we would like to express our solidarity with them.

We wholeheartedly support the ESSE board’s statement and we would like to propose that the Board express their solidarity in a concrete gesture. For example by creating a slot dedicated to European, interdisciplinary gender studies in the doctoral symposium, ESSE would demonstrate their commitment to gender studies and academic freedom at a time that has become increasingly hostile to both.

We would also invite our colleagues from the organising committee in Lyon to further endorse this effort by inviting the first interdisciplinary plenary speaker from the field of Gender Studies in over a decade.

Finally, we would like to express our gratitude to Liliane Louvel and the board for enabling the development Gender Studies Network within ESSE.

Journée égalité femmes-hommes – Université de Cergy-Pontoise

29 novembre 2013

Programme 

16h – 17h : salle 521 (UFR LEI, 5e étage, Chênes 1)
Présentation de la mission Égalité femmes/hommes à l’UCP par la chargée de mission Karine Bergès.
Présentation du programme du séminaire de recherche « Femmes et engagement » pour l’année universitaire 2013-2014 par Alexandrine Guyard-Nedelec (MCF civilisation britannique, UFR LEI ) et Karine Bergès (MCF, civilisation espagnole, UFR LEI)
17h – 19h : salle 521 (UFR LEI, 5e étage, Chênes 1)
Conférence « Femmes et savoir. Relations du genre à l’université en Espagne et en Europe » de Josefina Cuesta, Université de Salamanque, Professeure d’histoire contemporaine à l’université de Salamanque (Espagne), chercheuse invitée au Centre virtuel de la connaissance sur l’Europe (Luxembourg, 2013), lauréate du prix « María de Maeztu » (2008)
19h – 21h : 33 Tour
Présentation de l’association « Du côté des femmes » dans le cadre de l’anniversaire des 30 ans de cette association féministe locale qui lutte contre les violences faites aux femmes et les inégalités femmes/hommes.
Ces réflexions se prolongeront autour d’un échange convivial sous forme d’un apéritif-dinatoire par le traiteur solidaire Planète Sésame-Métisse qui aide les femmes de tous âges et de toutes origines, exclues du marché de l’emploi, à se réinsérer dans le monde du travail.
21h – 23h : Amphithéâtre Larousse
Conférence gesticulée « Le clito, un petit nom qui en dit long » par Questions d’Egalité : association féministe rennaise pour la diffusion des connaissances sur les inégalités entre les sexes et pour la transformation sociale. La conférence gesticulée est un outil d’éducation populaire à mi-chemin entre le spectacle et la conférence, qui mêle de l’autobiographie, de l’analyse, et de la théorie.
Cette conférence-gesticulée se déroulera dans les locaux de l’Université mais est programmée dans le cadre du festival Artère Publique de l’agglomération de Cergy-Pontoise.
Page web de l’UCP : http://www.u-cergy.fr/fr/universite/actualites-generales/journee-egalite-femmes-hommes.html
Page Facebook créée et animée par les étudiant-e-s ayant travaillé sur cet événement : https://www.facebook.com/events/527987610624834/?ref_newsfeed_story_type=regular 

Persephone books

Persephone books est une maison d’édition qui publie les oeuvres d’écrivains mais surtout d’écrivaines du milieu du XXe siècle.

C’est une maison à découvrir en ligne sur http://www.persephonebooks.co.uk/ ou lors d’une visite à Londres. Les livres publiés sont de très beaux objets et peuvent faire de jolis cadeaux mettant à l’honneur des auteures souvent méconnues.

Bonne lecture !

Sisterhood and After – Oral History

The British Library has just launched a unique oral history archive depicting the stories of those involved in the Women’s Liberation Movement, developed in partnership with the University of Sussex and The Women’s Library. 
The interviews can be listened to in full at the Library and you can find excerpts on their website at http://www.bl.uk/learning/histcitizen/sisterhood/index.html.

Programme modifié – séminaire UCP Femmes et Engagement 15/02

Suite à un empêchement de dernière minute, l’intervention de Christiane Chaulet-Achour de demain 15/02 est annulée. Afin de prolonger la thématique de la journée, Alexandrine Guyard-Nedelec abordera le sujet suivant :
“Quels engagements pour les magistrates de haut vol dans l’Angleterre des années 2000″

Malgré ce contretemps cette journée de réflexion a toujours lieu demain à partir de 10h à l’Université de Cergy-Pontoise !

What Women Wish

What Women Wish, association loi 1901 dont l’objectif est d’étudier et accompagner les pratiques et les besoins des femmes en termes d’accessibilité et d’usage des TIC (Technologies de l’Information et de la communication), expose à Paris du 5 février au 14 mars au Centre d’Animation de la Grange aux Belles, dans le 10ème arrondissement.
Retrouvez les actualités de l’association sur http://whatwomenwish.fr/.

Collection “Penser le genre”

Présentation du 1er livre dans la collection “Penser le Genre”, PUP, par l’auteure :

Karine Lambert, Itinéraires féminins de la déviance. Provence 1750-1850PUP, 2012

Responsables de la collection : Randi Deguilhem (TELEMME-MMSH, Aix-en-Provence) et Laurence Hérault (Aix-Marseille Université/IDEMEC-MMSH, Aix-en-Provence).
mardi 16 octobre 2012, 18h30, Cité du livre-bibliothèque Méjanes, Aix-en-Provence

Prix de thèse Genre – Ville de Paris

Depuis 2006, avec le Prix de thèse sur les Études de Genre, la Ville de Paris encourage la recherche sur les relations femmes/hommes. Afin de promouvoir les politiques d’égalité et contribuer à la diffusion des connaissances sur ces sujets, la Ville de Paris, en partenariat avec l’Institut Emilie du Châtelet, décernera cette année le prix à deux lauréat-es récompensant les travaux de thèses réalisés dans un établissement parisien traitant des questions de genre. En 2012, ce prix est initié conjointement par Fatima LALEM, adjointe au Maire de Paris chargée de l’égalité femmes/hommes et Jean-Louis MISSIKA, adjoint au Maire chargé de l’innovation, de la recherche et des universités.
Ainsi, cette année, le prix sera porté à 10 000 €, 5 000 € pour chacun-e des deux lauréats-es. Il marque ainsi la volonté et l’intérêt de la Ville de Paris pour que les études de genre s’affirment comme un sujet de recherche fondamental dans le milieu universitaire, quelles que soient les disciplines concernées.
Les candidatures seront déposées en ligne. Le règlement, les questions-réponses et toutes les pièces nécessaires aux dépôts des dossiers pourront être consultés à cette adresse :
L’appel à projets est en ligne et la date limite de dépôt des candidatures est fixée au 25 septembre 2012.
Pour être éligibles, les jeunes universitaires français ou étrangers doivent avoir soutenu leur thèse :
– dans un établissement d’enseignement supérieur et de recherche parisien
– et depuis moins de 5 ans, soit après le 1er janvier 2007.

Revue en ligne : Les Grandes figures historiques dans les lettres et les arts

Nous signalons la création de cette nouvelle revue, disponible sur http://figures-historiques.revue.univ-lille3.fr/. Bien que la perspective soit plus large que celle des femmes/sexe/genre et qu’elle ne soit pas spécifiquement orientée vers le monde anglophone, elle est susceptible de vous intéresser, peut-être pour y publier vous-mêmes des articles.
Dans ce premier numéro, un article en particulier : Anne-Marie LE BAILLIF, Une déclinaison de Jeanne d’Arc : Marie Stuart